La start-up Pangée étend son offre de location

La start-up Pangée étend son offre de location

La start-up Pangée étend son offre de location

La jeune pousse toulousaine a développé une plate-forme dédiée à la location de différentes gammes d’objets : vélos, matériel dédié au handicap, objets connectés et prochainement du matériel de bricolage.

La  location d’objets devient un marché toujours plus structuré. Au delà des offres de locations de particuliers à particuliers ou collaboratives, des entreprises françaises se spécialisent dans le domaine. C’est le cas de la start-up toulousaine Pangée, fondé par Julien Guiraud et Stéphane Jakubyszin en 2014.

La jeune pousse a constitué une plate-forme reliant le plus largement possible les différents protagonistes de la location : quelques 250 distributeurs indépendants, les acteurs du paiement et du financement, les assureurs et les prestataires. Pour Julien Guiraud, « beaucoup de services fragmentés existent déjà sur le marché. L’idée consiste à tout regrouper au même endroit et de proposer l’ensemble sous une même bannière ». Il reconnaît n’avoir pour l’instant que 1.000 clients locataires. Lui et son équipier ont privilégié l’optimisation de leur plate-forme à l’implantation rapide sur le marché.

Si l’offre se limite aujourd’hui à de la location de vélos, de fauteuils roulants et d’objets connectés comme des smartphones et des montres, Pangée compte bien évoluer. L’entreprise vient de signer un partenariat avec iConcept. Autrement surnommé « Apple Premium Reseller », iConcept est le revendeur officiel de la marque Apple dans le Sud-Ouest.

Pangée veut renforcer son catalogue et compte proposer toujours plus de produits : matériel de bricolage et médical, objets pour bébé… S’il compte actuellement une offre de matériel s’élevant à 5 millions d’euros, il vise l’équivalent de 30 millions d’euros pour 2018. Quant au chiffre d’affaires, il devrait s’élever à 800.000 euros en 2017, contre 450.000 euros en 2016. Lire la suite

 

Source : https://www.lesechos.fr/